Café Bizarre

Ces voisins inconnus - étape 4

mercredi 10 décembre à 21h au Café Bizarre

entrée libre dans la mesure des places disponibles

Un Roumain et un Kurde qui écrivent en allemand

soirée bilingue (allemand français) et littéraire avec Yusuf Yesilöz et Dorian Catalin Florescu, relayés en français par Claude Thébert

L'un est arrivé en Suisse à 23 ans comme réfugié politique, fuyant la Turquie. L'autre est arrivé à 15 ans fuyant, avec ses parents, la Roumanie de Ceausescu. Tous deux, depuis, écrivent dans la langue de leur terre d'adoption.

Kurde de l'Anatolie, Yusuf Yesilöz continue à défendre sa culture en éditant, traduisant et vendant dans sa librairie de Winterthur des ouvrages écrits dans sa langue maternelle, tout en rédigeant des chroniques pour le Tages Anzeiger. Celui qui n'a pu suivre que très peu l'école dans son pays a déjà publié trois romans en Suisse, dont La route du couchant (Prix Lipp Zurich 2001) et Der Gast aus dem Ofenrohr qui raconte les tribulations d'un demandeur d'asile.

Dorian Catalin Florescu est passé par l'Amérique et l'Italie, puis retourné en Roumanie, avant d'émigrer en Suisse. Dans Wunderzeit, son premier roman, il décrit son enfance en pays totalitaire. Ce titre lui a valu plusieurs récompenses dont, tout récemment en Allemagne, le prix Anna Seghers. Der kurze Weg nach Hause décrit son retour en Roumanie après la chute du mur de Berlin.


zurück